COVID 19 – Bien communiquer en temps de crise

Agence web, pour entreprise innovante

COVID 19 – Bien communiquer en temps de crise

Garder le contact avec ses clients

Principal enjeux de la reprise : garder ses clients actifs. Après ces temps de « vache maigre » la pression pèse sur l’entreprise pour retrouver le niveau d’activité d’avant crise, voire augmenter le chiffre d’affaire pour combler la période de confinement.

Rassurer ses clients : ne pas faire le mort

Pour s’assurer les meilleurs conditions, nous avons été gavé de « Préconisations » du gouvernement. En boucle sur les écrans on nous demande de nous protéger nous les clients finaux. Dans l’entreprise comment est-ce que ça va se passer? Les chefs d’entreprise que je côtoie ont entendu les recommandations. Ils ont passé commande pour se fournir en :

  • Gel hydroalcoolique
  • Masque, visières
  • Les espaces de bureau sont aménagés pour les salariés sédentaires

Il faudra en plus le faire savoir, montrer « patte blanche » pour prouver aux clients finaux que vous prenez la chose très au sérieux (comme eux) et que vous vous intéressez à leur santé et bien-être. Une partie de la population reste vigilante et perturbée par le contact rapproché. En expliquant les nouvelles procédures, ils pourront se rassurer et baisser les armes de la méfiance.

Parler aux parties prenantes

Qu’en est-il de vos salariés? Ce sont des publics qui ont vécu de leur cotés le confinement et on va devoir les installer dans la nouvelle version de notre entreprise. Pour certains c’est une évidence, mais d’autres peuvent avoir des réticences voire des craintes à réintégrer l’entreprise. La communication passe vers ce public là aussi, en interne. Comment s’y prendre? Faut-il les faire participer à la nouvelle organisation ou leur demander de rester en télétravail? chaque entreprise sa solution. Une seule règle : communiquer pour faire passer vos messages d’une manière homogène. Si certains personnels ne sont pas intégrés, ils vont se sentir exclus, vous allez avoir des conflits.

Que dire ? je n’ai rien à dire…

Avant la communication visait à faire la promotion de son entreprise : liste des services, liste de prix, les plus prestigieuses réalisations. C’était le gage de travailler avec l’entrepreneur le plus fiable et le plus compétent. Aujourd’hui vous avez toujours cette image que l’on a décliné sur tous les tons mais le consommateur en attend plus.

Les valeurs ont évolué d’un coup pendant cette période de replis. Les habitudes d’achat se dirigent vers les entreprises locales (nourriture, garagiste, habillement) Les drives fermiers rencontrent plus de succès que les grands centres commerciaux. La zone de chalandise proche est donc à mettre à l’honneur dans les stratégies de vente.

La période que nous avons avons traversé tous nous rapproche. Il y a eu des anecdotes, des coups de gueule, des nouveaux services. Vous avez ainsi le champ libre pour partager cela avec vos futurs clients. Les entreprises qui ne communiquent pas vont « perdre » des parts de marché. Les consommateurs sont sollicités et ceux qui ne font rien se retrouveront cachés, comme oubliés de la frénésie de la relance.

Dernière recommandation : communiquer sans se compromettre.

Ce serait terrible de transmettre un message qui se retourne contre l’entreprise. Personne n’est à l’abri d’une erreur stratégique. La règle pour l’éviter : la sincérité. Transparence Sobriété Solidarité

Réseaux sociaux ou emailing que choisir comme média ?

A chaque entreprise sa solution. Pour faire un bilan de votre communication, merci de m’adresser vos questions :

l’agence Digital Conseil est à votre écoute au 07 72 30 48 14 ou par mail contact@digital-conseil-agence.fr

campagne de mailing – Agence Digital Conseil