Les données sur les habitudes des internautes en 2019

La FEVAD fédération de tutelle des sites de vente en ligne nous renseigne sur les tendances de la vente à distance. Les internautes utilisent autant leur téléphone que les ordinateurs pour acheter.

1 Site ou magasin ?

La réponse est site et magasin physique! Utiliser sa structure existante pour développer un site de vente en ligne reste un bon investissement. Nous apprenons ici que 80% des commerçants qui ont passé le cap en retirent des profits. Il y a 180 000 sites marchands actifs en 2019. Les dirigeants du secteur sont nombreux à avoir augmenté leurs effectifs en 2018. Le secteur emploie 180 000 personnes et de nouvelles embauches sont prévues.

Les 3/4 des sites réalisent moins de 100 000€ de chiffre d’affaires annuel. Les internautes achètent majoritairement des produits culturels (48%des parts de marché), puis des produits de tourisme pour 44% des parts de marché et enfin des produits high tech pour la maison pour 3,2 milliard d’euros (2018).

2 Qui va livrer les marchandises vendues sur le site?

Le montant moyen par transaction est de 61,5€. 1/2 internaute a commandé sur internet au cours des 6 derniers mois. Les e-acheteurs équipés d’un téléphone mobile utilisent leur mobile :

  • à 56% pour faire des recherches avant l’achat d’un produit ou d’un service.
  • à 52% rechercher et localiser des magasins.
  • à 38% pour comparer les prix, s’orienter, consulter les avis client.

3 La vente à l’étranger

66% des sites leaders vendent à l’international. Voici le détail des pays :

  • 90% en Belgique,
  • 72% en Espagne
  • 65% en Allemagne
  • 63% en Italie
  • 50% au Royaume Uni (attention à l’effet du Brexit en 2020)

Le Royaume Uni est la première place de marché d’Europe suivi par la France. Le e-commerce dans le monde connait une croissance de 14,3% par rapport à 2017.